.jpg

COLLECTE DE FONDS

Présentation du projet


Nous sommes un collectif de jeunes artistes réunis autour d’une initiative commune : rendre plus visible et accessible la culture en milieu rural. 
 

C’est en septembre 2019 que l’Association MicroMacro à vu le jour avec la création de son premier projet : Le PinkHouse Festival. Un événement de trois jours auto-financé et auto-géré pour sensibiliser sur la fermeture d’un lieu culturel dans la commune d’Abbeville-Saint-Lucien, en Haut de France. Cherchant à représenter divers langages artistiques du spectacle vivant en créant une programmation diversifié, nous avons mis l’accent sur le mouvement et la danse contemporaine.  La première édition a rassemblé plus d’une trentaine d’artistes locaux et internationaux et s’est déroulée sur une semaine.


En effet, en tant que jeunes artistes, nous constatons la concentration grandissante des événements culturels et artistiques dans les grandes villes, concentration à laquelle nous devons faire face tous les jours dans notre métier. 

Il devient alors de plus en plus difficile pour les artistes en début de carrière ou les compagnies de petite taille de trouver des lieux et des temps de diffusion dans ces espaces saturés. Investir les territoires ruraux avec des temps de rencontre tels que notre festival le propose, nous apparaît non seulement comme une alternative, mais également comme un engagement envers les artistes et les habitants de ces territoires. 

 

Le projet du PinkHouse Festival en quelques mots :

  • Proposer un événement dont le fondement est de réinvestir les milieux ruraux avec des propositions artistiques et culturelles

  • S’engager à défendre l’écologie par un festival fait-main et éco-responsable

  • S’engager pour un festival luttant pour l’égalité et l’inclusion

  • Créer une médiation interactive et participative entre l’artiste, le lieu dans lequel il se produit et le public.

  • Promouvoir la culture à travers l'éducation et le jeu

 

-------------------------------------------------
L’édition 2021

Le contexte sanitaire mondial que nous traversons, n’a fait que renforcer notre envie de développer notre projet au regard de la situation de péril dans laquelle se trouve le spectacle vivant, les activités culturelles et l’échange humain. Les restrictions auxquelles nous faisons face nous ont cependant poussées à penser ce temps de rencontre différemment et à adapter le format de notre festival.  


Cette année, l’accent sera mis sur le temps professionnel en accueillant un groupe réduit d’artistes, en fonction des restrictions en vigueur et ce, pendant deux semaines. La programmation du festival sera alors “insérée” sur ces dix jours entre les 21 et 30 Juin. Ce format épars, nous permettra d'accueillir un public plus restreint sur plusieurs petits temps et ainsi, de respecter toutes les mesures sanitaires requises. Nous prévoyons également que la totalité des événements soient retransmis en ligne sur notre site internet.

 

Origine du projet

Le PinkHouse Festival, le début d’un relais.


Direction donc Abbeville-Saint-Lucien, village de 490 habitants, dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France. La maison rose est une maison de maître du 18ème siècle chargée d’histoire. Pendant trente ans, elle fut un lieu consacré à l’enseignement de la danse contemporaine et à la diffusion artistique. Menée par l’association CCMD (Centre Chorégraphique Mouvement et Danse) l’école est née sous l'impulsion de Marie Devillers, Cécile Montet et Jean-Luc Telesfort. 

La première édition du Festival s'est articulée autour de l’héritage culturel de la maison en investissant ses espaces intérieurs et extérieurs. 
→ Vous pouvez consulter notre site internet ici pour en découvrir plus sur la programmation 2019 et l’histoire de la maison! 


Pour l’édition 2021, nous avons choisi de nous concentrer tout d’abord, sur un temps de rencontre professionnelle sous la forme d’un camp d’été de 10 jours. En effet, nous voulions offrir aux artistes, un espace pour se réunir et se retrouver après de longs mois sans activité, pour travailler et penser ensemble les enjeux du paysage culturel de demain.
 

Pendant ce camp les participants auront accès à :
 

  • Des cours de danse contemporaine animés par deux professeurs internationaux.

  • Un forum de l’artiste pour débattre et discuter des problématiques et défis des pratiques artistiques et culturelles de nos jours.  

  • Un temps de création, avec la possibilité de présenter leurs travaux pendant un temps de “ carte blanche” ouvert au public.
     

Notre souhait est de créer un espace de rencontre dans un esprit de transmission, de partage et de bienveillance.

La programmation de la 2ème édition du PinkHouse Festival aura lieu sous forme de petits événements et sera distribuée entre les week-ends du 26 et 27 juin ainsi que quelques soirs de semaine. Le public pourra alors accéder à un spectacle, un concert ou une salle d’exposition mais aussi à un marché d'artisans locaux. 



« L’art pourra-t-il un jour changer le monde ? Nous autres, artistes illusionnistes, ne possédons ni le pouvoir politique, ni le pouvoir de l’argent, mais le pouvoir de la parole : debout sur un trottoir, dans un théâtre, au bon bout d’un pinceau ou tenant une plume, nous devons dire le monde. Et sans doute que le dire n’est pas assez. Il faut le changer. Un jour viendra sans doute où nos mots s’entendront. »  

Le triomphe du saltimbanque, Stéphane Geroris

 

À quoi servira l'argent collecté ?
 

Pour mettre en place cette deuxième édition et mener à bien les multiples phases de son organisation, nous avons besoin de votre participation ! 

Votre contribution sera consacrée à financer les différents points ci dessous: 

  • Assurer des moyens techniques de qualité (caméras, micros, etc…) pour la captation et la retransmission du festival en ligne sur notre site internet.

  • Financer une bourse générale, et permettre une réduction sur le prix de la participation au camp professionnel pour qu’il soit accessible au plus grand nombre d’artistes possible, indépendamment de leur situation économique.

  • Offrir différentes sources d’activités artistiques par la création d’une plateforme en ligne répertoriant nos artistes associés, tout en proposant des cours en ligne, des podcasts, et des temps de discussions ouvertes à tous autour de l’art ainsi qu’un espace “d’inspiration” où nous partagerons des projets, et des actualités qui nous inspirent, porteuses d’espoir et d’idées créatives !

  • Accueillir les artistes invités dans les meilleures conditions possibles et assurer la juste rémunération de leurs prestations.

  •  Communiquer, la communication et la diffusion est un point clé pour pouvoir toucher un plus grand nombre de personnes. Pour cela il nous faut mettre en place une véritable stratégie d’engagement de nouveaux publics ce qui nécessite un investissement financier et humain important.


En amont de ce Crowdfunding, nous avons déjà pu récolter 300€ en proposant, pendant les mois de confinement de Novembre et Décembre 2020,  plusieurs cours en ligne adaptés à tout type de public, adultes, enfants et professionnels qui eurent un formidable succès ! Cette somme viendra s’ajouter directement au reste de notre collecte. Nous avons également fait appel à différentes institutions publiques et sommes dans l’attente des retours de nos demandes de subventions pour cette édition. En effet, lors de la première édition pilote nous n’avions pas été en capacité de rémunérer les artistes mais uniquement de les défrayer (frais de déplacement, d’hébergement et de repas). Il est essentiel pour nous de nous engager pour que les artistes présents puissent recevoir un salaire cette année.

-------------------------------------
Pour nous faire un don vous pouvez également envoyer un chèque à l’ordre de “l’Association MicroMacro”, à l’adresse suivante: 45 rue crignon Fleury 60380 Songeons.

 

Mais le don n’est pas le seul moyen par lequel vous pouvez nous aider ! Vous pouvez également:

Partager cette campagne avec votre entourage, personnel ou professionnel.

Devenir sponsor de notre festival avec votre structure, projet ou entreprise, contactez-nous à l’adresse thepinkhousefest@gmail.com pour en parler!

Adhérer à notre association ici et bénéficier d’avantages et de réduction sur l'ensemble de nos activités. 

Rejoindre notre Newsletter mensuelle, pour être informés de nos actualités en avant-première.

- Rester connectés en nous écrivant ou en nous faisant part de vos envies et de vos idées sur nos réseaux sociaux ou par mail; c’est la relation que nous cultivons avec vous qui nourrira nos actions de demain!

 

Notre équipe


Pour terminer, voici une petite présentation de l’équipe.

L’équipe administrative:

Jean-Baptiste Bochent - Président de l’Association MicroMacro
Andrea Ancelin - Trésorière de l’Association MicroMacro
Juliette Boucher - Administratrice de l’Association MicroMacro

Les organisatrices:


Eleonore Pinet-Bodin (FR): Membre fondatrice du festival, elle est danseuse diplômée du CNSMD de Lyon.  Elle travaille principalement en Europe et en Asie auprès de différentes compagnies et chorégraphes. Elle intervient en Inde régulièrement en tant que danseuse interprète et professeure pour le festival “Moksha” ainsi que pour “Integrated dance space” . En plus de son parcours d’interprète, Eléonore chorégraphie ses propres projets. Elle reçoit également un enseignement théâtral et musical, deux pratiques qu’elle utilise comme outils dans sa danse.


Iris Borras Anglada (ES): Membre fondatrice du festival, elle est danseuse contemporaine diplômée de l'Institut del Teatre de Barcelone, elle a rejoint la Postgradute Company de la Northern School of Contemporary Dance à Leeds. Depuis, elle a travaillé en tant qu’interprète pour des compagnies, Thomas Noone, Roser López Espinosa, Richard Chappell Dance et Kor’sia Dance. Son développement artistique comprend d'autres disciplines comme le dessin et elle s'intéresse profondément à la créativité sous toutes ses formes. Entre autres, elle participe à la direction de mouvement sur différents projets et collabore régulièrement avec la costumière Ana Solà Garcia. Elle s’investit désormais au développement de son propre langage chorégraphique et artistique.


Morgane Michel (FR): Nouvelle arrivée et membre dans l’organisation du festival, elle commence la danse classique à Nantes au sein de la section danse-études de La Perverie, puis fait ses études au CNSMD de Paris, en danse contemporaine, entre 2007 et 2012. Major de sa promotion, elle est ensuite engagée à la Noord Nederland Dans, aux Pays-bas, auprès de Stephen Shropshire. Elle continue sa carrière au sein de la Compagnie Project Sally basée à Maastricht jusqu’en 2016, depuis elle travaille en ‘Freelance’ entre la France et les Pays-bas. 


Clémentine Télesfort (FR): Membre fondatrice du festival
Danseuse professionnelle à l’initiative du projet, elle se forme au CCMD de la PinkHouse jusqu’à ses 18 ans en danse contemporaine puis entrera au prestigieux TrinityLaban Conservatoire of Music and Dance de Londres, d’où elle sortira diplômée en 2015 avec les honneurs. L’année suivante, elle est récompensée du “Outstanding Achievement Award” de sa promotion en Postgradute Company de la Northern School of Contemporary Dance à Leeds. Depuis, elle a la chance de se représenter et d’enseigner dans divers institutions et festivals d’Europe et d’Asie. 


Il ne nous reste plus qu’à vous remercier de nous avoir lues jusqu’ici! Nous espérons vous avoir donné envie de nous rejoindre cet été et de nous soutenir de la manière que vous pourrez. Il est évident, mais il nous semble important de le souligner, que chaque 1€ donné compte, et qu’il n’y a pas de petit don!


Pour finir, n’hésitez pas à parcourir notre site internet, pour découvrir plus amplement le Festival et nous contacter par e-mail pour toute information complémentaire ou pour prendre contact avec l’équipe!

 

À cet été, nous l'espérons!
L’équipe du PinkHouse Festival


Avertissement !
Dans le cas où le festival se verrait contraint d’être reporté ou annulé, pour les restrictions sanitaires, les fonds récoltés seront retenus et conservés pour la mise en place du prochain festival et les activités de l’association.